[Day report] Une soirée inoubliable (Toulon 02/05/17)

Note de The Keyboard Wizard : Voilà le day report de notre ami Julien, correspondant de Your Majesty dans le Sud. Avec quelques autres fans, il devait organiser une rencontre Your Majesty mais le défi était trop compliqué à réaliser. Pour le récompenser de son investissement qui n’a malheureusement pas payé, il a pu participer également à l’aftershow (quand on vous dit que s’investir dans le fan club, ça paie). Voilà donc le récit de sa journée agrémenté de quelques photos prises par sa femme et par lui-même. Bonne lecture!

DSC07592

Tout a commencé, dès le mois de janvier, quand lorsqu’au détour d’une consultation de mon fil facebook, je vois passer une publication de « Your Majesty » : « superbe nouvelle pour nos amis du sud » (ca commençait bien déjà), « Dream Theater passera le 2 mai à Toulon ! ». Incroyable, un des groupes les plus fabuleux au monde, qui débarque pour une de leurs rares dates françaises, dans ma ville ! J’avais déjà du mal à y croire. Très impatient à l’idée de pouvoir enfin les voir sur scène, j’ai pris ma place et celle de mon épouse dès les premières minutes d’ouverture de la billetterie. On est jamais trop prudent. Enfin… après quand même quelques secondes de réflexion : le 3 mai, elle sera enceinte de 8 mois et demi ! Plus qu’à espérer que notre futur bébé ait la gentillesse d’attendre quelques jours encore pour nous laisser pleinement profiter de ce moment d’exception !

Après plusieurs mois d’attente, arrive enfin le soir du 3 mai. Elle se sent bien. Bébé n’a pas l’air d’être décidé à sortir… Tout va bien.

DSC07603

20 heures très précise : les voilà qui montent sur la scène. La salle n’a pas encore finie d’être complètement remplie que déjà les premières notes montent. Le ton est tout de suite donné : on est bien en face de Dream Theater : sonorités à la fois planantes et puissantes… On sait tout de suite que la soirée va être géniale. Lorsque la pause arrive, on s’aperçoit qu’ils jouent déjà depuis une heure. Moi, personnellement, je n’ai rien vu passé.

DSC07628

Puis, après ces vingt minutes, arrive le meilleur moment de la soirée. Le deuxième set vient fêter les 25 ans de l’album « Images and words ». Je pensais avoir tout vu pendant le premier set, mais c’est là qu’on en prend vraiment plein les yeux et les oreilles : chaque musicien a droit à son solo, un moment rien qu’à lui où il peut laisser le public toulonnais prendre la pleine mesure de son talent.

DSC07665

Lorsque la lumière se rallume, on réalise qu’on est là depuis près de deux heures et demi… J’ai encore la tête dans les étoiles lorsque la sécurité s’empresse de nous mettre dehors ! On avait prévu de se retrouver avec les autres heureux possesseurs du fameux pass after-show près de la scène… mais c’était sans compter sur les dispositions de sécurité renforcées qui ont rapidement renvoyé tout le monde dehors.

DSC07696

Quelques minutes passent, on se reconfigure, on arrive à se retrouver…presque tous ! Il en manque deux à l’appel. Mais le vigile face à nous ne laisse pas beaucoup de place à la discussion : « on n’a pas le temps : c’est maintenant qu’on doit rentrer, tant pis pour les retardataires», « pas de pass,tu rentres pas… ». Devant la pression, on a dû rentrer précipitamment dans la zone backstages, sans attendre les deux autres. Mais bon, tout n’était pas perdu : deux autres personnes dont un petit bonhomme d’une dizaine d’années ont pu en profiter ! Ils avaient la chance d’être au bon endroit au bon moment. Et cerise sur le gâteau : tout s’est bien fini : un autre vigile, bien plus compréhensif a retrouvé nos deux fans perdues, et a gentiment accepté de les faire rentrer quelques petites minutes plus tard. Au final, l’intransigeance du vigile aura permis de faire deux heureux de plus… dont un petit gamin qui j’en suis sûr a dû vivre un moment incroyable ! Que demander de plus : tout le monde était content !

On entre donc, dans les coulisses (une grande première pour moi, qui me demandais à chaque fois ce qui pouvait bien se cacher derrière cette inscription mystérieuse « backstages). Nous voilà tous dans  une grande salle, où on trouve des tables et des chaises. Chacun très sagement, et se demandant si tout cela était bien réel, s’assoit bien sagement, guettant l’arrivée d’un des musiciens. Le premier à nous rejoindre est le bassiste John Myung, quasiment immédiatement après notre arrivée. Puis quelques minutes plus tard John Petrucci et Jordan Rudess pénétraient également ce lieu. Tous ont été super dispo avec nouset ont su nous mettre à l’aise: on a pu faire signer tout ce qu’on voulait, et faire autant de photos qu’on le voulait. Ils ont répondu à toutes nos questions.

Bref, on a vécu une soirée inoubliable. Les photos et les autographes pourront témoigner que tout ceci était bien réel. On pourra montrer à notre futur bébé qu’elle aussi était présente ! la plus jeune fan de Dream Theater !

 

Merci YourMajesty !

 

Article : Julien Bladiol

Relecture et mise en page : The Keyboard Wizard

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s