LE PRODIGIEUX (traduction de l’histoire de The Astonishing)

DTLOGOCIRCLE2X    LE PRODIGIEUX    DTLOGOCIRCLE2X

(The Astonishing)

 

DT-header

 

ACTE I

La Descente des NOMACs   DT-nomacs

En l’an 2285, les NOMACs (NOise MAChines : les machines à bruits) apparaissent au-dessus du palais de l’Empereur situé dans l’état du Nouveau Maineland. On peut apercevoir un petit contingent de machines qui ressemblent à des drones avec un NOMAC principal. Ils planent en observant la ville avec contrôle et suprématie. A l’origine, les NOMACs avaient été conçus par des personnes cherchant à créer la musique la plus parfaite au monde, mais au lieu de cela, ces machines furent transformées en objets bien plus sournois. Étant le fruit du vide laissé par la fin de l’expression artistique des hommes, et suite aux avancées fulgurantes de la technologie au fur et à mesure des années, ils se posent comme le seul semblant de divertissement disponible sur Terre. La musique des NOMACs est à présent la seule existante. L’âme véritable de ce qui fut jadis la vraie musique est à présent perdue dans une bouillie digitale faite d’une folie sonore dénuée d’émotions.

place2

Ouverture Dystopique

Une ouverture instrumentale qui inclut tous les thèmes musicaux majeurs qui réapparaîtront tout au long de l’album. Les thèmes sont associés à des lieux précis et à l’apparition des personnages. Ce morceau nous décrit l’atmosphère de l’acte I et nous présente la géographie tout juste réorganisée de l’ancien Nord Est Américain, à présent connu sous le nom de Grand Empire Septentrional des Amériques.

Le Don de la MusiqueDT-img1

Durant presque trois cents ans, la diminution constante des ressources naturelles ajoutée aux abus excessifs du pouvoir présidentiel et de la corruption qui sévit dans tout le gouvernement, ont conduit au retour d’une société féodale qui s’étend sur tout le territoire. Nous ne sommes pas foncièrement dans un futur flamboyant, tel que nous pouvons l’imaginer à notre époque, où l’espace a été exploré. Mais nous sommes plutôt dans un monde dystopique qui a plus de points communs avec des lieux et temps anciens issus des périodes les plus sombres de l’Histoire. Le fossé entre les riches et les pauvres s’est creusé à un point tel que des dictateurs sans pitié dirigent une fois encore, de vastes empires.

Avec l’aide de leur famille et de leurs titres de noblesse, ils possèdent actuellement toutes les terres, les richesses, le pouvoir et le contrôle sur ce qu’il reste sur Terre. Pendant ce temps, le reste de la population vit dans des communes disséminées à travers la région, tout en se battant pour exister, dans un climat d’oppression économique et sociale extrême. Le résultat de cette dichotomie entre l’opulence et la splendeur des grandes villes et la modestie et la simplicité des villages ruraux en déclin, contribue largement à la division des classes.  Dans cette géographie réorganisée de façon étonnante, ce qui fut jadis le Nord Est des États-Unis est à présent un nouveau royaume imposant appelé G.E.S.A ou plus précisément le Grand Empire Septentrional des Amériques.

Dans ce nouveau monde, nous retrouvons le menaçant Seigneur Nafaryus qui étend de plus en plus son pouvoir tyrannique en tant qu’Empereur et Dirigeant du Royaume. De sa confortable et opulente résidence palatiale située dans la métropole du Nouveau Maineland, il peut garder un œil vigilant sur son Empire.

Comme les familles de la classe ouvrière portent toute leur attention sur leur défi quotidien qu’est la survie, tout en subissant les impôts nécessaires au soutien de l’Empire, ils ont abandonné leur passion, leur dévouement et leur intérêt pour l’art. Les gens n’ont plus le temps ni le désir de prendre part aux formes créatives de l’expression humaine que peuvent offrir l’art, la danse et surtout la musique. Et d’ailleurs, pourquoi devraient-ils le faire ? On pourrait comparer de bien diverses façons la vie qu’ils mènent à celle vécue lors de temps plus anciens, mais à présent la seule musique disponible est celle créée de manière électronique et jouée par les NOMACs.

Tout cela nous mène au village de Ravenskill, un petit village quelque peu isolé sur Endless Isleland, qui se situe loin du palais impérial et du rythme effréné de la métropole.

Ravenskill est une communauté soudée dont les habitants jouissent d’une nouvelle cohésion familiale en réaction à la simplicité de la vie actuelle. Ils se battent également et peinent à supporter la dureté de la vie imposée par la loi de Nafaryus. C’est là que nous retrouvons notre héros, celui que l’on n’attendait plus, celui que l’on considère de plus en plus comme “l’Élu” qui libérera le peuple et le conduira vers une révolution victorieuse contre le Seigneur Nafaryus et ses sympathisants. Il apparait comme une lueur d’espoir, dans cette sombre situation qui en semble dénuée, car il possède ce talent magique et unique qui n’a plus été entendu ni cultivé depuis des années et des années… le don divin de la musique.

Gabriel est né avec le privilège de posséder une capacité naturelle : celle de chanter et de composer de la musique à un niveau tellement …prodigieux.

Ceux dont on a lavé le cerveau pour supporter la cacophonie terne et dénuée de passion des NOMACs, sont transpercés par la musique de Gabriel et se retrouvent transportés au temps où l’art véritable créé par les humains était reconnu de tous et était considéré comme la nourriture suprême de l’âme. Ce don hypnotise tous ceux qui le voient se produire et le son de sa voix est aussi guérisseur que les avancées médicales connues à ce jour. Son don est tel, qu’un vent d’espoir et d’illumination a non seulement conquis et inspiré cette petite commune, mais également d’autres villages de la région. Alors que la rumeur s’étend à propos de ce sauveur tout juste découvert, des projets de soulèvement se créent, et de partout on parle des pouvoirs magiques de Gabriel.

map_final

La Réponse

Comme il a toujours été humble et qu’il ne se considère pas comme un leader naturel, Gabriel est dérangé et confus par toute l’attention qui lui est portée et par le formidable espoir que les gens placent en lui. Même s’il a le don de captiver par son charme et sa stature, Gabriel est souvent perplexe face à son caractère unique et les gens le considèrent souvent comme énigmatique. Bien qu’il soit adoré par un grand nombre, il se pose des questions sur le but de sa vie et la signification de son don, ce qui, au final, l’isole et le fait se sentir seul. Il passe la plupart du temps à l’écart en se torturant l’esprit … pourquoi est-il l’Élu ? Il n’a jamais voulu cela mais c’était vraisemblablement son destin. Il représente l’essence même des engagements et de l’espoir auxquels s’accrochent les habitants de Ravenskill car c’est en lui qu’ils placent toutes leurs croyances. Ils voient en lui quelque chose d’extraordinaire et se remettent à lui pour les délivrer de la misère et de l’oppression et ainsi leur apporter la liberté. Tout en méditant sur le rôle que lui donnent les habitants, il aspire à trouver un sens à sa vie et recherche une voie vers sa destinée… qu’il va bientôt trouver.

Une Vie MeilleureDT-img2

Le plus grand des soutiens de Gabriel est définitivement son frère aîné : Arhys. En tant que Commandant de la Milice Rebelle de Ravenskill, sa croyance la plus tenace en Gabriel alimente les feux de la révolution qui brillent dans ses yeux. Il voit Gabriel comme le catalyseur d’un changement et comme l’élu du peuple, le seul désigné pour tous les guider sur le chemin de la liberté. Il est convaincu que c’est le destin de Gabriel. Arhys a également une autre raison d’être libéré de cette vie de malheur … son fils âgé de huit ans nommé Xander, qu’il appelle affectueusement X. Son amour pour Xander, son désir de mener une vie meilleure et de lui garantir un avenir plus sûr, sont ce qui le motivent et le poussent à intensifier ce combat contre une époque de plus en plus difficile. En tant que père célibataire, c’est avec le cœur lourd et un profond dévouement, qu’il porte en lui le souvenir de la mère de X, son unique amour, Evangeline. Conscient qu’elle ne survivrait pas à la naissance de son fils et en se rappelant la vie de misère et d’infortune qu’elle a dû endurer, il lui promet sur son lit de mort qu’il apportera un avenir meilleur à X et qu’il dévouera le reste de sa vie à la sécurité, la prospérité et au final à la liberté de son fils.

Arhys se voue ensuite à instruire les habitants du village sur les pouvoirs de Gabriel et ainsi faire germer en eux les graines de la révolution.

Seigneur NafaryusDT-img3

Comme une vigne qui se répand à travers un paysage, les nouvelles traversent rapidement toute la région et les rumeurs de la popularité grandissante de Gabriel et son mystérieux don arrivent finalement aux oreilles du Seigneur Nafaryus. Le dirigeant, à la fois intrigué et jaloux de cette influence apparente de Gabriel sur la population, décide de rendre visite aux habitants de Ravenskill. Se faisant du souci, il veut voir en personne l’origine de cette frénésie et ainsi savoir si Gabriel représente une menace pour l’Empire. Il a également entendu parler des prémices d’une révolution qui commence à bouillonner à travers le G.E.S.A. Et pour réprimer toute discussion futile sur une rébellion de masse, il est prêt à faire de Gabriel un exemple, si nécessaire. Accompagné de sa ravissante femme Arabelle, de son fils loyal le Prince héritier Daryus et de sa fille, la magnifique Princesse Faythe qu’il chérit plus que tout au monde, il se met en route pour un voyage qui les mènera vers les confins du Royaume et pour constater de visu ce qui est connu sous le nom de “Don de Gabriel”
Après avoir traversé le Chemin d’Eden, passé le Pont de l’Empereur puis la Traversée du Frère, ils arrivent enfin à Ravenskill où ils rencontreront sans aucun doute, en personne le mystérieux sauveur.

Empire

Un Sauveur Sur la Place

À Ravenskill, une foule imposante s’est rassemblée comme à l’accoutumée, sur la place du village, autour de Gabriel. Nous le retrouvons en train de jouer un air enjoué venu des temps anciens. Sur une guitare acoustique, il interprète une chanson ironiquement joyeuse qui parle de croyance en soi et de comprendre, que lorsque le temps sera venu, il faudra répondre à l’appel de sa destiné. Arhys, X et toute la foule sont non seulement captivés par l’instrument très étrange mais néanmoins somptueux dont Gabriel joue (il faut rappeler qu’ils n’ont pas l’habitude d’entendre de la musique venant d’une autre source que les machines) mais également grâce à cette voix angélique, leur âme s’élève et voyage merveilleusement vers une extase auditive. La musique d’inspiration divine de Gabriel possède une façon mystérieuse, à qui veut l’entendre, de pénétrer jusqu’aux individus les plus hermétiques, puis elle transcende toutes les générations tout en réveillant les envies oubliées de passion, de pouvoir et d’estime de soi.
C’est à cet instant que Nafaryus et son entourage arrivent sur la place, surprenant et troublant les villageois. Gabriel s’arrête de chanter et un silence pesant s’abat sur la foule rassemblée. Tous savent qu’ils sont en présence de l’Empereur et de la Famille Impériale et sont conscients du danger qu’implique cette situation. Flanqué de sa garde, Nafaryus s’adresse à Gabriel :
“Ainsi, tu es Gabriel, le Prodigieux. Je t’en prie, ne fais pas attention à Moi. Reprends là où tu t’es arrêté !”
Arhys lui répond “Nous sommes ici en paix Mon Seigneur et nous ne voulons aucun problème”. Ce à quoi rétorque Nafaryus “Nous ne sommes là que pour être témoins de ce dont nous avons tant entendu parler. Ce don remarquable de Gabriel”.
Brisant un court silence teinté de gêne, le Prince Daryus se tourne vers Gabriel et lui dit d’une voix menaçante : “Fais ce que mon père t’ordonne….sauveur !”
Gabriel est conscient qu’il n’a pas le choix. À peine repose t-il les doigts sur sa guitare, il aperçoit la Princesse Faythe qui se tient à côté de l’Impératrice et il est absolument hypnotisé.
Elle est … prodigieuse.

Lorsque le Temps Est Venu

Gabriel se met à jouer et commence à chanter les mots d’une chanson profondément émouvante. Il commence fébrile puis, confiant et passionné, il chante ces vers :

Lorsque vous vous trouverez à la croisée des chemins

Sachez que je serai toujours là à vos côtés

Puisez votre force dans le son de ma voix

Et vous ferez

Le bon choix

En un instant, les mots frappent la corde sensible de Faythe et comme si on venait de la délivrer d’un enchantement, ses yeux ne peuvent se détourner de ceux de Gabriel. Tel un éclair venant des cieux et sans hésitation, ils savent instantanément qu’ils sont faits l’un pour l’autre et que cette rencontre n’était pas le fruit du hasard. Il est certain que ce moment marque, en quelque sorte, le début du chemin qui les mènera vers un destin commun. Jusqu’à présent, elle ne se sentait proche que d’une seule chose, qui la réconfortait et lui donnait espoir en la vie lorsqu’elle se sentait seule. Cette chose était restée secrète depuis des années…

place1

Acte de FoiDT-img4.png

(note du traducteur : jeu de mot avec Faythe le prénom et faith, le nom commun)

Faythe était un tel enchantement visuel avec son regard à la fois d’une provocation captivante et d’une sagesse innocent, si bien que Gabriel n’avait jamais posé les yeux sur une telle personne dont la beauté ineffable lui transperce l’âme. Et pourtant Gabriel ne captive toujours pas l’attention de la princesse qui semble plus distraite par le cadre que lui offre le paysage et semble en complète admiration devant le nombre de gens rassemblés paisiblement sur la place en cette après-midi. Elle est émue par le sentiment dont elle est témoin, de cohésion et de communauté malgré les conditions terribles et presque impossibles à supporter. Comme c’est une princesse vivant à l’abri, accoutumée aux excès de la vie palatiale, elle n’est certainement pas habituée à voir tout cela.
Son cœur se met immédiatement à éprouver de la sympathie envers les villageois et elle est touchée par leur innocence commune et par leur espoir vacillant en une vie meilleure dans ce monde. Bien qu’elle possède la ténacité et l’entêtement de son père, elle n’approuve en rien sa façon de penser et ses méthodes rudes de gouvernance. Elle partage de bien des façons, avec Gabriel, ce sentiment commun d’isolement, se sentant parfois comme une étrangère en ses propres murs. Elle est isolée, protégée d’un monde terne par un père trop protecteur et aspire à se trouver un but. Tout comme Gabriel, elle cherche un sens à sa vie et recherche une voie vers sa destinée.
Lorsqu’elle était petite, en grandissant dans le Nouveau Maineland, elle était très curieuse et avait l’habitude de s’amuser à partir à l’aventure dans tout le palais. Un jour, alors qu’elle avait pris part à l’un de ces voyages, elle tomba nez à nez sur la Grande Salle des Artefacts qui se trouvait dans les profondeurs des couloirs souterrains. C’est là qu’elle trouva quelque chose de remarquable : un antique baladeur mp3 qui était très populaire dans les temps anciens mais qui était considéré comme obsolète. Il était rempli de milliers de chansons de différents artistes talentueux venus d’une autre époque où la musique était encore créée et jouée par des être humains. Il y avait une inscription étrange sur le dos de ce baladeur où l’on pouvait lire : “Pour Bug”. Elle ne savait pas le sens de ces mots mais cela lui importait peu. Elle l’emportait partout avec elle, en faisant toujours attention de le cacher de la vue de tous et surtout de la vue de son père. Profitant de chaque occasion pour se retrouver seule, elle pouvait échapper à la réalité de sa morne vie impériale, protégée par un carcan. Avec ses écouteurs soigneusement cachés derrière la tête et sa capuche, elle se perdait dans ces somptueuses sonorités des temps anciens. Néanmoins, en grandissant, il ne se passait pas un jour sans qu’elle ne profite de moments volés pour écouter son précieux appareil gardé secret, ce vaisseau enchanté qui transportait son esprit vers les aventures infinies de son imagination. Lorsqu’elle entendit Gabriel jouer de la guitare et chanter avec cet air quasi indescriptible rempli de grâce et de beauté, ce fut la première fois qu’elle se sentit aussi envahie par ce sentiment d’être protégée et d’appartenir à quelque chose, en dehors de ses rendez-vous privés avec son baladeur.

Trois Jours

À peine la chanson finie, la foule se met à applaudir généreusement et même Nafaryus, ému profondément par la chanson de Gabriel, se retrouve un court instant pris dans cette contagieuse ambiance d’allégresse qui l’entoure. Il est cependant rapidement ramené à la réalité lorsqu’il remarque la façon dont Gabriel et la Princesse se dévorent des yeux puis se met immédiatement à crier : “ASSEZ !” L’Impératrice Arabelle a également remarqué que ces deux-là se fixaient à n’en plus bouger. Puis d’un regard vif en direction de sa mère, Faythe se rend compte qu’elle comprend ce qu’il se passe. Sentant que les choses pouvaient rapidement se gâter, Arhys soustrait Gabriel à la vue de tous, derrière ses soldats et ils filent à tout allure, s’éloignant de la présence de Nafaryus.

Lord Nafaryus ne veut pas accepter l’adoration et l’allégeance de son peuple envers un autre que lui même. Par ailleurs, pris d’une jalousie qu’il éprouve envers le pouvoir que Gabriel exerce sur la population, mais également en proie au doute face à l’avenir de l’Empire, il sent le besoin de prouver sa supériorité. Il voit immédiatement Gabriel comme une menace pour le Royaume. L’Empereur s’adresse avec suffisance à Gabriel et aux villageois et leur dit qu’ils peuvent cacher et protéger Gabriel autant qu’ils peuvent mais qu’il ne s’abaissera pas à leur niveau en jouant au jeu de cache-cache qu’ils ont mis en place pour protéger leur prétendu “sauveur”. Il leur assure que “Gabriel, le Prodigieux” se livrera de lui-même à l’Empereur ou il en subira de terribles conséquences. Nafaryus déclare alors qu’il donne un délai de trois jours à Gabriel pour se rendre et ainsi apporter la preuve que la Milice Rebelle s’est rendue, a été démantelée et par conséquent, enterre tout projet de révolution.

Tout en regardant malicieusement X qui essaye de se recroqueviller derrière son père, il continue d’affirmer que si “le Sauveur” refuse d’accéder à sa requête dans le temps imparti, il reviendra avec son armée et il pourchassera Gabriel en détruisant les maisons des habitants une par une jusqu’à ce qu’il soit capturé. C’est sur ce terrifiant décret, que Lord Nafaryus et son entourage quittent Ravenskill laissant les villageois abasourdis par la gravité de cette situation. Sur le chemin qui les ramène vers le palais, la Princesse Faythe est obnubilée par l’image de Gabriel et par leur connexion magnétique évidente. Encore sous l’emprise de sa musique, elle est obsédée par cette idée bouleversante : le revoir.

La Visite en Vol Stationnaire   DT-nomacs

Morceau instrumental créé par les NOMACs

place6

Mon Frère, M’Entends-Tu ?

De retour dans le village de Ravenskill, Gabriel se cache toujours, protégé par les hommes d’Arhys. Le Commandant Arhys est convaincu que son armée civile, combinée aux forces rebelles avoisinantes de la région, sera suffisamment puissante pour protéger la ville et ainsi éviter la reddition de Gabriel. Néanmoins, Gabriel est profondément traumatisé par ce qu’il se passe et se pose plus que jamais des questions sur ce que l’on nomme “son don”. Sa reddition sera clairement la fin de toute chance de paix et de liberté pour son peuple et sera sans doute sa propre perte. Comment pourrait-il abandonner ce pourquoi ils se sont tant donnés, tant battus et tant sacrifiés. D’un autre côté, comment peut-il être aussi égoïste, au point de considérer sa vie comme valant plus que celles de villageois innocents ? Au milieu de toutes ces questions, il ne peut effacer la vision de la Princesse Faythe de sa mémoire. Il est complètement absorbé par ses pensées envers elle et complètement enivré par son envoutante beauté. Gabriel se trouve face à un choix crucial et prend conscience qu’un changement est imminent.

Une Vie Laissée DerrièreDT-img5

Une fois rentrée au palais, la Princesse Faythe se rend compte que son désir de revoir Gabriel ne s’est pas atténué et qu’elle veut absolument le retrouver peu importe le prix à payer. C’est quelque chose qu’elle ressent intensément sans pour autant arriver à l’expliquer. Elle sait, d’instinct, que le destin les a réunis et que leur union servira à accomplir un but plus noble. Elle se met donc en tête de retourner à Ravenskill le lendemain matin. Pour ne pas alerter les rebelles et ne pas affoler les habitants qui pourraient la reconnaître et la considérer comme une menace, elle décide de dissimuler sa réelle identité tout au long de son périple en dehors du palais. L’Impératrice Arabelle, qui a toujours deviné les projets de sa fille, voit bien qu’elle prévoit de partir en voyage et lui demande de s’expliquer. Elle sait que la seule chose à faire est de la laisser partir, en remarquant l’étincelle de bonheur et de passion dans les yeux de sa fille lorsque cette dernière parle de ses sentiments pour Gabriel. Ces yeux-mêmes qui étaient ternes et vides depuis longtemps et qui à présent brillent d’excitation et d’espoir. Arabelle ne pourrait jamais empêcher Faythe de trouver le grand amour. L’Impératrice, en bonne mère protectrice, charge quand même, en secret, le prince Daryus de la suivre afin de s’assurer de sa sécurité. Daryus accepte volontiers mais il possède de noirs desseins qu’il a hâte de mettre à exécution.

Ravenskill

A peine arrivée à Ravenskill, le lendemain matin, la princesse toujours déguisée, demande à quiconque, où elle pourrait trouver Arhys, bien consciente que personne ne voudrait dénoncer Gabriel et qu’on la trouverait immédiatement suspecte. Frustrée et fatiguée de ne pas obtenir ce qu’elle veut à cause du haut degré de méfiance et d’anxiété des villageois, elle s’arrête finalement pour se reposer. Elle aperçoit alors un jeune garçon, jouant devant une fontaine et se rappelle immédiatement qu’il s’agit du fils d’Arhys, Xander. La douce nature de Faythe et ses yeux sensiblement séduisants gagnent la confiance du jeune garçon presque instantanément. Elle le convainc qu’elle a trouvé un moyen d’aider son père mais également Gabriel, si seulement elle pouvait lui parler. Pendant ce temps, son frère Daryus est forcément en train de l’observer de loin et possède à présent toutes les informations pour mettre son plan en action.

X mène innocemment la princesse vers le camp militaire où Arhys entraîne les troupes rebelles. Faythe prend le commandant à part et lui révèle courageusement sa vraie identité. Il est tout de suite tenté de procéder à son arrestation pour l’utiliser comme moyen de pression contre Nafaryus, mais elle lui assure que ses intentions sont nobles et qu’elle a le pouvoir de mettre fin à cette guerre et de restaurer la paix. Mais elle ne s’entretiendra qu’avec Gabriel. Arhys finit par accepter et la conduit vers la cachette de Gabriel. Dès l’instant où ils se retrouvent, ils s’embrassent et se promettent de ne plus jamais se séparer. La première chose à faire est de mettre fin à la guerre contre Nafaryus avant la fin de l’ultimatum. Elle explique à Gabriel qu’elle est certaine de pouvoir convaincre son père d’épargner sa personne et les habitants de Ravenskill, et que Narafyus possède la capacité d’être doux et de pardonner mais qu’il faut le lui rappeler. Bien qu’il ne reste que très peu de temps, elle est convaincue que c’est grâce à leur union que son père acceptera de restaurer la paix et stopper cette ridicule chasse aux sorcières.

Ravenskill

Élu

Les mots de la Princesse résonnent en Gabriel et lui font se rappeler à quel point ce qu’il a chanté sur la place la veille, a furtivement ému Nafaryus. Gabriel est convaincu que l’absence d’art et de musique associée au charabia incessant régurgité par les NOMACs est ce qui a causé une sorte de mise en hibernation des sentiments de Nafaryus et de ses partisans. Tout cela a finalement mené à la mort de l’âme de Nafaryus et à son absence de compassion. Si seulement Gabriel pouvait rencontrer l’Empereur et l’Impératrice, il sait qu’il pourrait, avec Faythe à ses côtés, réveiller leurs âmes grâce au pouvoir du don magique qu’il possède pour la musique et ainsi ramener l’harmonie dans le Royaume. Nafaryus a seulement besoin d’accepter d’ignorer les NOMACS, juste un moment pour l’écouter. Excitée à l’idée de partager ce plan plein d’espoir avec son père, Faythe repart au palais pour lui parler et le convaincre de rencontrer Gabriel.

Une Offre AlléchanteDT-img6

Pendant ce temps, le Prince Daryus, resté au village de Ravenskill, suit Xander qui retourne chez lui pour la soirée. Alors qu’X s’apprête à pousser la porte de sa maison, le sournois Prince Daryus le maîtrise et s’introduit à l’intérieur, tenant en otage le jeune garçon en attendant que son père revienne. Arhys finit par arriver et découvre que Daryus est entré par effraction et qu’il tient la vie de X entre ses mains. Il reconnaît tout de suite l’identité du kidnappeur et tenant plus que tout à la vie de X, abandonne tout effort de se confronter au Prince et lui demande ce qu’il veut. Daryus lui fait une offre qui va placer Arhys dans une situation complexe et difficile mais qui pourrait lui changer la vie… Si Arhys lui livre Gabriel, le Prince Daryus lui garantit en retour sécurité, protection et prospérité pour Xander jusqu’à la fin de son existence. Le garçon pourra jouir de toutes les richesses de l’Empire : les plus grandes études et une vie de privilège pareille à celle vécue par le propre fils de Nafaryus. Il ne manquera plus jamais de rien. Pour Arhys, le choix est plutôt facile car, quoi qu’il fasse, Gabriel sera quand même capturé. En acceptant, son fils le verrait comme un héros.

Mais pourquoi est-ce si important pour Daryus ? Ce dernier n’a fait que vivre dans l’ombre de l’amour visible et de l’adoration qu’a son père pour Faythe. Il a toujours été injustement mis de côté et on n’attendait juste de lui qu’il soit “un vrai homme”, qu’il “ravale sa fierté” et qu’il abandonne tout besoin de reconnaissance de ses parents. N’ayant jamais pu être à la hauteur des attentes de l’Empereur, il est profondément jaloux du favoritisme de son père envers la princesse. Daryus voit, en une capture couronnée de succès, l’occasion de gagner le respect et l’admiration de son père qui lui reviennent de droit.

DésAccord Digital   DT-nomacs

Morceau instrumental créé par les NOMACs

Le Facteur X

Daryus reste à Ravenskill pour la soirée et donne à Arhys le reste de la nuit pour réfléchir, en lui disant attendre une réponse pour le lendemain matin. Passé ce délai l’offre ne tiendra plus. Arhys se trouve face à une décision impossible à prendre. Comment est-il possible de tourner le dos à son propre frère ? Comment peut-il trahir à la fois la confiance de ses soldats et celle de son peuple adoré, synonyme de renoncement aux projets de révolution qu’ils ont mis en place, sans relâche, depuis des années ? Il se remémore à présent la promesse faite à Evangeline, avant qu’elle ne rende son dernier souffle, et y voit une opportunité de protéger, d’élever Xander et de parvenir au final à concrétiser ce à quoi il a consacré sa vie : la liberté de son fils. Après une nuit sans parvenir vraiment à s’endormir, il finit par se rendre à l’évidence qu’il n’a pas le choix et, privilégiant les intérêts de son fils, prend contact avec le Prince Daryus pour accepter ses conditions. Il jure de lui divulguer plus tard dans la journée, l’heure et le lieu de la reddition de Gabriel en échange d’un avenir meilleur pour X.

Un Nouveau Départ

Ce matin, la Princesse Faythe n’a pas le même pouvoir de persuasion pour convaincre son père de rencontrer Gabriel. Son amour pour “l’ennemi” n’est pas bien perçu et conforte Nafaryus dans son absence de coopération. Il estime qu’une rencontre est à la fois absurde et inutile, puisque dès le lendemain, en cas de non reddition de Gabriel, l’armée impériale déversera toute sa colère et sa furie sur le village de Ravenskill. Si son petit ami, ce “sauveur”, ne se rend pas, il sera considéré comme imposteur. La Princesse Faythe lui rétorque qu’ils ne demandent qu’à ce qu’on les écoutent sans préjugé, et que si l’Empereur n’est pas convaincu à la fin du discours de Gabriel, alors ce dernier se rendra de lui-même, avec honneur, selon la volonté de Nafaryus. Considérant toute négociation comme un signe de faiblesse, Nafaryus n’a pas non plus l’intention de prêter attention à ce qu’il pense être un caprice ridicule de la part de sa fille. Faythe est alors déçue par ce père ignorant, obtus, manquant de compassion envers son peuple et n’ayant aucun respect pour ses sentiments. C’est alors que l’Impératrice Arabelle exprime son agacement face à cette absence de compromis et explique à son mari que s’il n’accepte pas ce rendez-vous, sa fille ne lui pardonnera jamais et qu’il la perdra pour toujours.

“Je te rappelle que, tout comme ta fille, tu avais, fut un temps, la même innocence romantique et la même passion pour les mystères inexpliqués de la vie…BUG” dit alors Arabelle à son mari.

C’est à ce moment précis que Faythe comprend que le mot “BUG” écrit sur le dos de son baladeur mp3 fait référence à son père et que jadis, il lui appartenait !

Il lui avait été offert par son propre père qui partageait le même amour secret pour la musique humaine, tout comme Faythe le partagerait un jour. Lorsqu’il était petit, Nafaryus parcourait à toute allure les différentes salles du palais et n’arrêtait pas de se faufiler entre les jambes de son père pour attirer son attention (c’est pour cette raison qu’on le surnommait bug : l’insecte). Les rares fois où il n’était pas absorbé par les nombreuses affaires royales à traiter, le père de Nafaryus s’octroyait en secret un petit moment de détente en écoutant le baladeur mp3 qu’il gardait caché. Il proposait quelques fois au jeune Nafaryus de se laisser tenter par une petite escapade musicale qui avait le don de guérir les maux de l’esprit.

Lorsqu’il offrit le baladeur mp3 à son fils, il voulu faire savoir à Nafaryus qu’ils auraient toujours ce lien spécial même si la vie devenait plus compliquée. Néanmoins, avec le temps, Nafaryus devint un adulte et son père vieillit. Le prince ambitieux se focalisa plus sur la passation de pouvoir imminente et le contrôle qui lui serait accordé, et n’octroya plus de crédit à ce stupide baladeur mp3. Au fil du temps, son père tomba malade puis finit par mourir et, avec l’essor des NOMACs qui assourdissaient sa mémoire, le baladeur fut rejeté et au final oublié par Nafaryus, fraîchement couronné Empereur.

Jusqu’à ce moment précis…

Pour la première fois, la Princesse Faythe dévoile le baladeur secret qu’elle a chéri et caché aux yeux de l’Empereur durant toute sa vie. Elle dit alors : “Regardez Père ! Il fut un temps où vous appréciiez la beauté de la vraie musique et non les immondices créées par ces horribles NOMACs !”

“Où as-tu trouvé cela, mon enfant ?!” s’écrie alors Nafaryus. “Ce n’est pas important”, lui répond sa fille, “Je ne suis plus une enfant, Père, je suis une femme qui ne veut plus qu’on lui dicte ni ce qu’elle doit faire, ni qui elle peut ou ne peut pas voir ! S’il vous plaît, puisez au plus profond de votre âme et montrez-moi que vous n’êtes pas ce dictateur sans cœur que tout le monde connaît !”.

Incapable de rivaliser avec la sagesse de sa femme et la maturité de sa fille, Nafaryus abdique et accepte le rendez-vous, conscient que s’il s’entête, il risque de perdre sa fille pour toujours. Si Gabriel est réellement “l’Elu”, et qu’il peut l’influencer comme le pense sa fille, alors il acceptera de ne pas mettre ses plans d’attaque de Ravenskill à exécution et il lui accordera la liberté. Dans le cas contraire, il prendra la reddition de Gabriel pour acquise à tel point qu’il fera tout pour qu’elle ne le voit plus jamais.

place4 (A New Beginning)

Le Chemin Vers la Révolution

Exaltée, la Princesse Faythe partage immédiatement cette nouvelle avec Gabriel, qui se cache toujours à Ravenskill. Il lui explique qu’il connaît un endroit parfait, en terrain neutre, pour ce sommet et que c’est le seul lieu pour que le rendez-vous se passe comme prévu. Ce soir, ils se retrouveront au clair de lune, sous le ballet des étoiles, dans le remarquable amphithéâtre abandonné se trouvant à proximité de la Crique du Paradis. C’est à nouveau dans ce décor théâtral où la musique jaillissait, jadis, de la scène éclairée, que Gabriel devra faire tout son possible pour montrer toute l’étendue de son miraculeux talent musical. Il est persuadé qu’une fois que l’Empereur sera baigné par sa musique, il ne voudra plus mener à bien ses plans. En gage de paix, Faythe accepte de chanter avec Gabriel afin de sceller leur destin commun. Dans l’union de leurs voix, son père entendra leur cohésion, la pureté et l’innocence de leur amour. Bien conscients d’une possible tournure inattendue des événements, Gabriel et Faythe décident de se voir un peu avant, ce soir, à la Crique du Paradis, pour profiter de ce qui pourrait être leurs derniers instants ensemble, et pour répéter leur numéro. Faythe informe son père sur l’heure et le lieu de la rencontre et quelques heures plus tard, Nafaryus et Arabelle se mettent en route vers l’amphithéâtre de la Crique du Paradis qui se trouve sur Endless Isleland. L’Empereur n’est très clairement pas optimisme et flanqué de sa garde royale, il se prépare à la reddition prévisible de Gabriel.

 

centre

 

ACTE II

Entracte 2285

Un morceau instrumental qui récapitule les thèmes déjà développés, le but étant de remémorer à l’auditeur les morceaux précédents et mettre en place la tonalité du deuxième acte.

Le Moment de Trahir

Gabriel informe immédiatement Arhys de son imminente entrevue avec Nafaryus dans l’amphithéâtre abandonné et de sa répétition prévue avec la princesse. Il est sûr que c’est l’opportunité qu’il a toujours attendu… une chance d’utiliser son don qui conduira à la paix et empêchera tout bain de sang pour son peuple et sauvera Ravenskill de la destruction. Il est évident que Gabriel ignore les projets de trahison élaborés par le prince Daryus mais il remarque qu’Arhys se comporte de façon étrange et qu’il semble mal à l’aise et nerveux. Il suppose que son frère s’inquiète pour la sécurité de son cadet et que la menace imminente qui plane sur Ravenskill le préoccupe. Malgré tout, Gabriel se prépare pour cette nuit cruciale, et Arhys prend contact avec Daryus pour l’informer qu’il lui livrera Gabriel, ce soir, à la Crique du Paradis. Arhys, toujours en proie au doute et méfiant quant aux intentions du prince, dit à ce dernier qu’il va y rencontrer son frère en secret pour évoquer la phase finale du soulèvement. Il ne révèle donc ni le fait que Gabriel a l’intention de rencontrer le Seigneur Nafaryus, ni la répétition prévue avec la princesse. Il assure au prince qu’ils seront assez de deux pour ne laisser aucune chance à Gabriel et il lui promet de ne pas s’interposer lors de sa capture. Il dirait ensuite à tout le monde qu’il voulut se battre pour défendre son frère mais sans succès. Le prince serait donc en mesure d’amener le “sauveur” capturé à son père, et enfin être considéré comme un héros.

La Crique du Paradis

Alors que le moment de vérité approche, au soir du troisième jour, le ciel nocturne qui trône au dessus de la Crique du Paradis est sombre et tranquille, avec pour seule lumière, la pâle lueur de la Lune qui se fraye un chemin au milieu des ombres projetées de l’architecture en décomposition.

Heaven's cove

Recommencer

Faythe prend conscience du virage pris par sa vie et que sa relation avec Gabriel, qui n’est pas le fruit du hasard, est l’opportunité de prendre un nouveau départ. Elle sent que la vie peut lui offrir bien plus que par le passé et qu’elle est, en quelque sorte, destinée à accomplir de plus grands desseins. Elle rêve d’un monde meilleur où chacun a la possibilité de s’épanouir, où tous les citoyens sont libres de suivre leurs envies et d’exprimer leur créativité. Elle compte user des pouvoirs que lui octroient son statut royal pour mettre en place les actions nécessaires à l’accomplissement de cette vision. Elle est également déterminée à être la porte-parole de cette population qui entame ce chemin vers la justice et l’égalité.

place5 (begin again)

La Croisée des Chemins

Arhys attend avec nervosité Daryus et Gabriel, dans l’enceinte vide de l’amphithéâtre, pour cet instant de trahison qui va le mener à la capture de son frère. Il ignore qu’X l’a suivi jusqu’ici et qu’il se cache derrière un arbre pour l’observer avec curiosité alors qu’il attend le prince. Mais miraculeusement, Arhys prend la décision courageuse de ne trahir personne ce soir. Alors que le prince arrive, impatient de récolter les lauriers grâce à son plan ingénieux, Arhys reconnaît ce regard malicieux, celui-même qu’arborait Nafaryus sur la place lorsqu’il convoitait Xander et qu’il menaçait les villageois de Ravenskill. C’est à cet instant qu’Arhys fait appel au courage et à l’intégrité qui sommeillent au fond de son âme et qu’il se rappelle des mots chantés par Gabriel sur la place il y a quelques jours :

Lorsque vous vous trouverez à la croisée des chemins

Sachez que je serai toujours là à vos côtés

Puisez votre force dans le son de ma voix

Et vous ferez

Le bon choix

Il explique alors à Daryus que le même sang coule dans les veines de Gabriel et les siennes et qu’il préférerait mourir que de le trahir, lui et son peuple. Le prince lui répond “Alors ce soir, tu mourras”. S’ensuit un combat, et bien que Xander ne réussisse qu’à desceller leurs ombres sinueuses qui s’entre-tuent, il se rend compte, en entendant le dernier cri d’agonie de son père, que Daryus vient de lui prendre la vie et que, dans un dernier souffle, Arhys s’éteint.

Le Jacassement des Machines   DT-nomacs

Morceau instrumental créé par les NOMACs

Sans titre 2 (the walking shadow)

L’Ombre Qui Se DéplaceDT-img7

X surgit de la pénombre en pleurant et se cramponne au corps sans vie de son père, ce qui surprend Daryus qui ne savait pas que le garçon était là. Le prince aurait certainement pris la vie du jeune garçon si son regard n’avait pas été troublé par une sombre silhouette s’approchant de lui par le couloir du théâtre. “Bien sûr, cela ne peut être que Gabriel qui vient rencontrer son frère” marmonne-t-il dans sa barbe. Il réalise qu’en une nuit, il fera non seulement prisonnier le « Sauveur » mais il livrera aussi le cadavre du commandant de la Milice Rebelle à son père. Alors que la silhouette encapuchonnée s’approche rapidement, le Prince Daryus, caché par les ombres, se prépare à l’attaque. Et lorsque la silhouette est à portée, il surgit de la pénombre et lui assène un coup potentiellement mortel, pour s’assurer de terrasser suffisamment longtemps Gabriel. Cependant, comme s’il frappait au ralenti, au moment où l’arme va toucher sa cible, il se trouve nez à nez avec la silhouette puis croise son regard et se rend compte que ce n’est pas Gabriel. C’est sa sœur, la Princesse Faythe qui était en chemin pour rencontrer le Sauveur dans l’amphithéâtre ! Faythe n’avait pas conscience du danger imminent puisqu’elle écoutait son baladeur, avec ses écouteurs cachés, comme à son habitude, derrière ses cheveux et sa capuche.

Mon Dernier Adieu

Malheureusement, il est trop tard. L’arme a touché sa cible et le corps de Faythe tombe en titubant sur le sol, laissant Daryus pétrifié, bouche bée et totalement horrifié. Quelques secondes trop tard, Gabriel arrive juste à temps pour voir le prince sidéré penché sur sa Faythe chérie alors allongée sur le sol et prenant son dernier souffle. Son désespoir est tel qu’il peine à mettre une jambe devant l’autre pour l’atteindre, et tout juste arrivé, il remarque à quelques mètres X pleurant sur le corps gisant sans vie de son père Arhys. A cet instant, il est submergé par une peine accablante qu’aucun homme ne pourrait supporter. Et tout en couvrant de ses mains les oreilles de X, Gabriel libère un cri à vous glacer le sang, semblant provenir des profondeurs abyssales les plus sombres. Le son est si fort qu’il déchire les tympans de Daryus, endommageant à tout jamais ses nerfs auditifs et le rendant sourd. Faythe n’est pas affectée par ce cri grâce à ses écouteurs qui la protègent. Le prince est à présent condamné à vivre à l’intérieur de sa propre prison insonorisée, pour le restant de ses jours et ainsi se lamenter sur ses actions méprisables dans un désert aride de silence.

Perdre Faythe

A ce moment précis, le Seigneur Nafaryus et l’Impératrice, se trouvant à quelques mètres de là, entament leur descente vers l’amphithéâtre, accompagnés de la garde impériale. Ils ont entendu le cri déchirant de Gabriel et se demandent comment il est possible de produire un tel son. A leur arrivée, ils ne croient pas leurs yeux d’être témoins de l’immonde spectacle qui vient d’avoir lieu… leur unique fille, le joyau angélique tiré de la couronne du Seigneur Nafaryus, la princesse du G.E.S.A, étendue là, immobile dans les bras de Gabriel. Et leur fils, le prince, entaché de sang, se tenant toujours la tête, les mains sur les oreilles. Ils accourent en même temps vers la princesse, en sanglotant et priant Dieu de ne pas prendre leur précieuse fille. Pendant ce temps, intrigués par le son assourdissant qui déchira la nuit et par l’agitation qui semble régner dans la Crique du Paradis, d’habitude paisible, les habitants des régions avoisinantes commencent à se réunir autour de Gabriel et de Faythe. Un, puis deux puis trois à la fois… jusqu’à ce que l’amphithéâtre entier soit rempli de gens abasourdis, traumatisés par les événements qui se déroulèrent cette nuit, sous le clair de lune. Le Seigneur Nafaryus arrache le corps de sa fille des mains de Gabriel et, tout en lui caressant les cheveux, commence à lui confesser ses regrets. Dans le sanglot ardent de sa voix cassée, il s’excuse de s’être entêté dans sa fierté et son arrogance ridicules. Il avoue être l’unique responsable et que rien de tout cela ne serait arrivé s’il n’avait pas fait preuve de jalousie envers Gabriel et le pouvoir qu’il possède. Faythe sourit à son père alors qu’elle commence à s’évanouir et de ses yeux, lui accorde son pardon, mais la flamme qui l’animait vacille à présent et va bientôt s’éteindre à jamais. Soudain, Nafaryus a une révélation… Si Gabriel est le Sauveur, comme on le prétend, alors le pouvoir de guérison miraculeuse de son don pourrait sauver la vie de la princesse.

Murmures Dans le Vent

Il prie humblement Gabriel de chanter, de chanter jusqu’à ce que les cieux s’entre-ouvrent et que la grâce de Dieu descende sur sa fille et la libère de l’emprise de la mort. Mais Gabriel ne peut chanter. Le hurlement qu’il libéra plus tôt, à la vision de son frère décédé et de la princesse blessée, ce cri qui rendit le Prince Daryus sourd et informa toute la région de ce terrible cauchemar, a rendu sa voix inutilisable. Il voudrait chanter, il essaye mais n’est seulement capable de produire quelques murmures éraillés.

L’Hymne de Mille Voix

A ce moment précis, tout semble futile et sans issue, mais Gabriel ayant prédit que nous saurions tous quoi faire une fois le temps venu, un chœur de voix humaines commencent à s’élever dans l’amphithéâtre… sous le clair de lune, ensemble, ils répondent à l’appel. Ils avaient entendu le message de Gabriel, l’avaient compris au plus profond de leur cœur, et c’était à leur tour d’apporter l’espoir et la force dont avait besoin leur sauveur dans cette macabre situation. Ensemble, ils forment un flambeau de lumière qui le guide à travers la pénombre nocturne. Alors que leurs voix se font de plus en plus fortes, on réalise que ce sont eux les vrais acteurs de la révolution. Ils redonnent à Gabriel la force et la foi dont il a besoin pour retrouver sa voix. Et c’est alors qu’il la retrouve ! La musique surgit de ses cordes vocales tels des rayons de soleil irradiants de lumière, pareille à un chœur formé de milliers d’anges. Nafaryus avait raison, la sublime Princesse Faythe ouvre les yeux et se délivre des chaînes du repos éternel. A ce moment précis, Gabriel comprend enfin la raison pour laquelle il a reçu ce don remarquable et le pourquoi il est réellement l’Elu… Gabriel, le Prodigieux.

Notre Nouveau MondeDT-img8

Tout le monde se réjouit mais il reste une pièce douloureuse et non résolue à ce complexe puzzle… Gabriel a perdu son frère et Xander, son père. X se retrouve à présent seul au monde sans les conseils avisés de son père aimant, qui le protégeait et le nourrissait. Mais la morale de cette histoire a toujours été d’accomplir sa destinée… Il ne fait doute qu’ensemble, Gabriel et Faythe forment une nouvelle famille et seront ceux à qui revient la tâche d’élever X. Ils ne le laisseront pas affronter seul ce monde sans pitié. La mort d’Arhys n’aura pas été vaine. Sa promesse envers Evangeline subsiste toujours : celle qu’un jour, son fils sera un homme libre et qu’il jouira d’une vie prospère.

L’Extinction   DT-nomacs

A jamais reconnaissant, le Seigneur Nafaryus met immédiatement un terme à la croisade contre Gabriel et les habitants de Ravenskill, puis ordonne à ses gardes de réduire les NOMACs au silence pour de bon.

Prodigieux

L’Empereur a entendu le chœur formé par son peuple et leur promet de diriger le Royaume avec honnêteté et justice. Avec les conseils perspicaces de sa bien aimée, l’Impératrice Arabelle, ils lèveront les restrictions qui accablent la population et encouragerons le libre arbitre pour que tous les habitants du G.E.S.A puissent avoir l’opportunité d’obtenir une vie meilleure. Conscients des difficultés auxquelles Daryus va devoir faire face, Gabriel et la Princesse acceptent de lui accorder leur pardon et l’acceptent au sein de cette famille nouvellement recomposée. Il est lavé de ses crimes par le Seigneur Nafaryus, qui fait le serment de s’occuper et de protéger son fils à travers les obstacles liés à son nouvel handicap. Le Prince Daryus obtient finalement de son père, tout l’amour et l’affection qu’il a désespérément recherchés.

La paix est définitivement restaurée dans l’Empire et la population fait désormais allégeance à un nouveau mode de vie ; une vie meilleure où l’art et l’entreprise créative individuelle sont glorifiés, où le pouvoir prodigieux de la musique créée par les humains est de nouveau chéri et apprécié de tous, et il en sera ainsi pour toujours.

 

Sans titre 1 (fin)

 

COPYRIGHT © 2015 DREAM THEATER

 

Traduction : « TheKeyboardWizard »
Rédaction et mise en page : Julien « Lutinmyung » Estève

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Eric dit :

    Ou est la suite?!?

    1. lutinmyung dit :

      Bientôt terminé, mercredi soir ce sera bon…
      Plus que quelques titres à mettre en page puis la syntaxe à modifier sur l’acte II et ce sera finalisé pour mercredi soir, je pense😉

  2. Daniel dit :

    un grand merci au traducteur…

    1. lutinmyung dit :

      Merci, ça lui fera plaisir, vu le boulot accompli😉

  3. thekeyboardwizard dit :

    Bah de rien, ce fut assez intense, j’ai voulu faire vite et bien (j’ai surtout fait vite), donc on attend votre feedback et vos suggestions.
    Prochaine étape : les paroles

  4. Julien dit :

    Bravo pour le travail qui nous éclaire sur les tenants et aboutissants, indispensables pour une écoute complète.

  5. Magali dit :

    Super travail !! Merci 😀 ça a dû demander pas mal de temps tout ça !! Et belle histoire aussi …

  6. Serge dit :

    Merci pour cette superbe traduction, je me suis fait une écoute complète de l’album avec le texte traduit et une lecture en parallèle des paroles en anglais… Du coup je suis encore plus fan que avant! Vivement Bercy! Merci pour le travail

  7. Josée dit :

    Merci, merci beaucoup pour le boulot accompli !! j’ai fait comme toi Serge : écoute + traduction de l’histoire et lyrics et sinon ben je ne te conseille pas de pointer à Bercy le 5 mars…

  8. thekeyboardwizard dit :

    Merci à vous, effectivement, le but était de vous faciliter la tâche lors de l’immersion dans cet album intense. Si on ne comprend pas l’histoire d’un opéra rock, on passe à côté de beaucoup de choses.
    Prochaine étape : traduction des paroles, ça ne devrait pas tarder. Entre l’histoire, la biographie, les paroles et les thèmes récurrents, vous devriez avoir tous les éléments en votre possession pour apprécier à sa juste valeur l’album et apprécier le spectacle au Palais des Congrès ou autres salles de spectacles.

  9. fred dit :

    merci! beau boulot!

  10. Fabien Goupil dit :

    Beau travail de traduction, mais je ne comprends pas comment Dream Theater ont pu sortir un album aussi mauvais. L’histoire est tout simplement pathétique, encore plus mielleuse qu’un Disney. La musique est constituée à 70% de ballades molles et mièvres avec du piano.
    Je n’ai jamais autant souffert dans un concert que lorsque je suis allé les voir à Paris…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s