[Interview] Derek Sherinian

SonsOfApollo-02-797x445

Derek est un homme très occupé. Occupé par deux des albums les plus attendus de l’année 2017 :

BCCIV de Black Country Communion (après une séparation du groupe qui a duré trois ans) disponible en pré commande ici : https://shop.jbonamassa.com/collections/black-country-communion

Psychotic Symphony de Sons of Apollo le nouveau groupe de prog metal de Mike Portnoy, disponible en pré commande ici : http://smarturl.it/SonsOfApolloPS

Mais une fois de plus, Derek a pris du temps pour répondre à nos questions et à celles posées par les fans. Là voici! Bonne lecture!

Tout d’abord je voudrais te remercier, de la part de Your Majesty, le fan club officiel de Dream Theater et ses ex-membres. Tu as toujours été super sympa lorsqu’on correspondait sur Twitter et Facebook et tu es le premier et le seul (ex) membre de Dream Theater à nous suivre.

Merci! (ndt : Derek utilise le mot français). Ça me fait plaisir de t’écrire une nouvelle fois.

Inutile de mentionner le fait que tu es vraiment actif sur les réseaux sociaux et surtout Twitter. Est-ce une nécessité ou le fais-tu  juste pour le plaisir de parler à des gens? 

C’est un peu des deux. Lorsque j’étais adolescent, le seul moyen d’interagir avec Van Halen ou Aerosmith était de regarder leurs photos et ce qui était écrit sur les pochettes de vinyles. Il y avait aussi les magazines comme Circus, Creem ou Hit Parader Magazine et bien sûr les concerts. Il y avait une certaine aura mystique étant donné qu’on avait très peu d’informations et aucun moyen de les atteindre. Aujourd’hui vous pouvez parler à la plupart des artistes grâce à un clic sur Twitter.

Est-ce que les réseaux sociaux ont changé ta vie en tant que musicien?

Pas le moindre du monde.

Parlons maintenant de Black Country Communion : 

On sait que toutes les chansons de BCCIV ont été écrites par Glenn et Joe contrairement aux autres albums où tu avais contribué à quelques morceaux. Comment ça s’est passé au studio? As-tu pu donner tes idées à propos des mélodies et des sons de claviers ou tu t’es juste pointé au studio et tu as joué ce qu’ils te demandaient?

Le groupe travaille à la vitesse de l’éclair car nous avons en général une semaine pour enregistrer une douzaine de morceaux. On apprend les morceaux grâce aux démos que Glenn enregistre sur son iPhone. Puis on joue ensemble un morceau une, deux ou trois fois, on modifie un peu et on rajoute des overdubs puis on passe au suivant. Pas le temps de se poser pour composer des choses nouvelles et bidouiller mes claviers. Je dois tout faire instantanément. Mais personnellement, ça ne me dérange pas du tout.

Seulement trois concerts pour BCCIV? Conflit d’emploi du temps ou propre volonté du groupe?

Après le mois de Janvier 2018, mon emploi du temps sera intégralement consacré à Sons of Apollo et la carrière solo de Joe lui prend énormément de temps.

Avec ce groupe, tu utilises principalement l’orgue Hammond mais très rarement le piano (tu l’utilises dans The Great Divide, et encore c’est en arrière plan et puis c’est tout si je me rappelle bien). Mais j’ai été vraiment ravi, lors de l’écoute de BCCIV (grâce à Ben de Mascot, d’ailleurs la chronique de l’album sera publiée une semaine avant la sortie du CD) de voir que le piano était vraiment mis à l’honneur. Cette idée vient de toi?

Tout se passe tellement vite, donc je ne me rappelle plus du tout.

Très bonne transition pour aborder le prochain thème : tes instruments

Comment exportes/importes-tu ton lead signature? Etant donné que tu l’as créé sur un Korg Trinity, clavier que tu n’utilises plus, tu utilises des samples ou tu repars à zéro?

Je le programme simplement et je bidouille jusqu’à retrouver ce son caractéristique. Pour le nouvel album de Sons of Apollo, « Psychotic Symphony », je fais des soli avec mon Korg Kronos, mon orgue Hammond B3 et mon Nord Lead 3.

Comment choisis-tu les sons à utiliser, en studio? Qu’est-ce qui te fait dire qu’un son d’orgue Hammond ou de Mellotron va mieux marcher ici ou là?

Je me mets à la place de l’auditeur : quel son serait le plus puissant pour telle ou telle partie, quel serait le patch ultime. La seule limite est mon imagination et j’ai quasiment tous mes claviers accrochés au mur. J’ai juste à m’immerger dans le morceau et au final je laisse toujours une trace profonde de ma personnalité quelque soit l’artiste ou le genre. 

Abordons maintenant ton nouveau groupe : Sons of Apollo

Quels sons vas-tu utiliser dans cet album? As-tu voulu essayer des nouvelles choses?

J’ai quasiment utilisé tout ce que j’avais en ma possession sur le nouvel album de SOA. Il y a beaucoup de sons d’orgue B3 qui déchirent et j’ai vraiment voulu utiliser mes synthétiseurs analogiques, le tout avec des amplis différents. Les amplis donnent une grosse patate aux synthés et se mélangent bien aux guitares sans que ça soit kitsch. Tous mes sons sont organiques et joués en temps réel. Je n’utilise pas de MIDI, de séquenceurs, des applis ou des gadgets. 

Quel est ton morceau favori? Lequel est le morceau instrumental?

C’est vraiment une question difficile car je suis personnellement attaché à chaque morceau mais je dirais que mon préféré est la trilogie « God of the Sun ». C’est le morceau d’ouverture et j’ai intégralement composé la musique mais aussi la moitié des paroles et de la mélodie vocale. Je me suis vraiment investi dans ce morceau et je pense que c’est mon oeuvre la plus aboutie.

L’instrumentale est « Opus Maximus ». C’est un monstre de 10 min qui couvre pas mal de choses et qui clôt l’album de façon magistrale.

 Est-ce SOA est le groupe principal de tous les membres, ce qui voudrait dire que vous envisagez de faire un cycle régulier album/tournée ou est-ce juste un projet de plus?

Sons Of Apollo va nous demander dix fois plus d’énergie que les autres groupes dont nous faisons partie. D’ailleurs ces autres groupes sont mis en hibernation. On a à faire à des musiciens de folie. Les mots nous manquent pour parler des qualités des membres de ce groupe. On a jamais vu un groupe comme SOA : avec des musiciens qui non seulement ont cette virtuosité mais également ce charisme typique de l’arena rock. Ce groupe va être vraiment grandiose et on est vraiment impatient de voir comment ça va se passer dans le futur.

Mike nous a annoncé qu’il reviendrait en Europe l’année prochaine (avec un concert en France selon ses dires). Est-ce que les dates sont déjà prêtes? Avez-vous déjà pensé à la setlist?

On va bientôt vous communiquer les dates sur le site sonsofapollo.com

maxresdefault.jpg

Et bien sûr, un album n’est généralement pas suffisant pour remplir une setlist. Allez-vous faire des reprises de vos anciens groupes? On pense forcément à Dream Theater, pourquoi pas Anna Lee et si le groupe ne le veut pas, vous pouvez toujours faire Been Here Before. Ou alors des reprises d’autres groupes comme Van Halen ou Deep Purple, ce que vous avez déjà fait lors de l’Ultimate Jam. 

C’est Mike qui s’occupe des setlists. Il nous le dira lorsqu’il y aura réfléchi. Personnellement, j’aimerai bien reprendre Lines in the Sand et Hell’s Kitchen puisque, avec Mike, nous avons écrit la moitié de la musique. Par contre je n’ai aucune envie de rejouer Anna Lee.

On sait tous ici que tu es un claviériste réellement Rock avec une approche éminemment guitaristique de ton instrument, tu as même joué de la guitare en mode « Nightmare Cinema » avec DT. Bosses-tu toujours la guitare, as-tu encore des envies d’en jouer encore sur scène et pourquoi pas faire un « Nephews of Athena » (Jeff aux claviers, Mike à la basse, Billy au chant et Ron à la batterie).

Je préférerai « The Nieces of Athena ». Un peu de féminité, ça ne fait pas de mal!

Passons aux questions diverses

Avec qui voudrais-tu travailler pour la première fois?

Jeff Beck. Et j’aimerais vraiment rejouer avec Edward Van Halen.

Lorsqu’on regarde ta discographie, on va énormément de groupes de metal/rock (Alice Cooper, Yngwie Malmsteen, Billy Idol, BCC, SOA, DT….). Lorsqu’on regarde tes influences (Elton John, Van Halen…), on peut voir pas mal d’artistes rock. Écoutes-tu d’autres styles de musique (classique, pop, electro…)?

J’écoute pas mal de hip hop old school comme Dre, Snoop, 2Pac… dans ma voiture. Je peux déconnecter mon cerveau avec ce genre de musique et ne pas faire des analyses de malade.

Etant donné que tu as travaillé avec ces deux personnes : qui gagnerait au bras de fer? Zakk Wylde ou John Petrucci? Ou même toi?

Je pense que les deux peuvent gagner. Ils ont chacun des biceps aussi gros que ma jambe!

FullSizeRender

 

Interview, traduction et mise en page : The Keyboard Wizard.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s