Paroles de « Le Prodigieux » (traduction des paroles de The Astonishing)

ACTE I

Scène 1 : La Descente des NOMACS

Extérieur – Jour – New Mainland (au-dessus du palais Impérial)                                                                                                                                                  
Fondu en ouverture
Instrumental

NOMACs

Scène 2 : Ouverture Dystopique

Instrumental

Scène 3 : Le Don de la Musique

Extérieur – Jour – Place du Village de Ravenskill

NARRATEUR
Dans un futur éloigné, bien après les écrits de notre temps, des tyrans vils et sans cœur menacent la liberté des humains
Corruption, luxure et avarice, sont le nouvel adage de la noblesse et changent le cours de l’Histoire
À travers le vaste Empire Septentrional, la plupart des gens doivent se battre pour survivre. Ils vivent une vie humble alors que leurs chefs se cachent et prospèrent.
ARHYS
Nous vivons au jour le jour, obligés de supporter un immense fardeau. Les gens n’ont plus de temps à consacrer à la musique et personne ne s’en soucie guère.
Mes amis, j’ai vu l’Élu, notre quête vers la liberté a commencé, il répondra à toutes nos prières.
Un dieu marche parmi nous, il a vu les écritures sur le mur. Il est le visage de la révolution, celui qui nous sauvera tous.
Mon frère, Gabriel, est l’espoir dont nous avons besoin, celui qui brille tel un phare dans la nuit. Il est le berger de Ravenskill, une raison d’y croire. La musique est le cadeau qu’il nous apporte, même les oiseaux s’arrêtent pour l’écouter chanter.

Scène 4 : La Réponse

Extérieur – Jour – Parc de Ravenskill

GABRIEL
Je ne prétends pas avoir la réponse ultime. Je n’ai jamais dit que j’avais la clé. Mais pourtant, ils voient en moi une lumière. Ne suis-je pas l’homme que je suis supposé être ?
Alors que les gens m’entourent, je ne me suis jamais senti aussi seul. Est-ce vraiment une chance d’être quelqu’un d’important ? C’est mon moment de gloire. Pourquoi suis-je aussi effrayé de me retrouver face à l’inconnu ?
Ils trouvent la foi en moi et ils sont persuadés que je suis celui qui les délivrera.

Scène 5 : Une Vie Meilleure

Intérieur – Nuit – Base de Commandement Rebelle de Ravenskill
(On entend les combattants qui marchent au pas, au son des ordres de leur commandant)

ARHYS
En tant que chef de la milice de Ravenskill, je n’ai jamais peur : le sang guerrier coule dans mes veines
Le don secret de mon frère est toujours mon arme secrète. Il est notre espoir, notre fierté, le catalyseur d’un changement.
Les feux de la révolution brûlent dans mes yeux, sur ce chemin périlleux vers notre liberté. Il est notre seul et unique guide.
Durant des années, j’ai vu notre peuple mourir de faim et être affamé. Combien faut-il de morts de plus, pour que nous nous levions et nous battions ?
Ils me demandent : « Arhys, est-ce que les choses pourraient empirer ? » La réponse est évidente « bien sûr, tu peux parier ta vie ! »
A présent, les feux de la révolution ne vont bientôt plus brûler. Je vois un avenir libre pour notre peuple. Et il vaut le coup de se battre.
Nous aspirons tous à une vie meilleure tel un rêve que nous ne pourrions effacer de notre mémoire.
C’est l’instant, il est temps d’être libre, puissions nous vivre ou mourir.

(Arhys se rappelle la naissance douloureuse de son fils)

Je me dois de lui donner une vie meilleure. Je l’ai juré à ma femme mourante. Il était certain qu’elle ne survivrait pas.
En paix, elle s’en est allée. J’ai compris le sens de ma vie ce jour-là.
Ainsi j’ai puisé la force de continuer cette croisade. C’est mon destin.
Evangeline, tu as vécu dans la misère et la douleur. Evangeline, je ne laisserai jamais ta mémoire disparaître en vain.
Evangeline. Mon cœur lourd saigne encore. Je consacre ma vie à lui apporter la liberté et je continuerai à faire germer cette idée. Je jure, sur notre nouveau-né, que je n’abandonnerai pas cette bataille sans l’avoir gagnée.

Scène 6 : Seigneur Nafaryus

Intérieur – Nuit – Palais Impérial

NARRATEUR
Alors que les rumeurs se répandent comme la vigne, on parle d’un homme qui est glorifié. Les nouvelles arrivent aux oreilles de l’Empire où le dirigeant envieux réside.
NAFARYUS
Devrais-je croire les histoires qu’on me raconte ? Représente-il une menace que je devrais craindre ? Il est tellement jeune et stupide et ne semble pas comprendre. Je vais donc lui expliquer.
Certes, il en a peut-être inspiré certains, qui seraient prêts à lui manger dans la main. Mais jamais il ne dirigera ce pays.
Par moi-même je dois voir de quoi cette frénésie retourne. Je dois l’admettre, tout cela m’intrigue.
J’ai entendu les rumeurs de révolution. Je connais le but de vos projets. Vous pensez qu’une insurrection peut résoudre vos problèmes et vous placez vos espoirs en un seul homme.
NARRATEUR
Sa décision est prise. Son périple commence vers les confins du Royaume pour rencontrer le sauveur.
Dans les jours à venir, ils annonceront la venue de sa majesté et il demande à être impressionné.
En tant que symbole du pouvoir et de la puissance, il fera une forte impression avec tout son attirail accompagné de sa famille et de sa garde.
NAFARYUS
Arabelle, que j’aime plus que tout au monde, notre fils loyal, qui est mon prince héritier et Faythe que je chéris plus que les joyaux de ma couronne… Il est facile de deviner à quel point je suis fier d’eux.
Allons aux confins de ce pays pour être témoins en personnes de ce grand spectacle.
Gabriel est-il le Dieu qu’il prétend être ? Je suppose que nous verrons cela. Oui, nous le verrons.

Scène 7 : Un Sauveur sur la Place

Extérieur – Jour – Place du Village de Ravenskill
(Les trompettes résonnent et annoncent la venue de Nafaryus. On entend les gardes arriver au pas)

NAFARYUS
Nous sommes venus pour l’entendre chanter et pour voir ce don offert par votre sauveur.
NARRATEUR
La foule s’est amassée et tous sont hypnotisés mais le silence s’abat dès l’arrivée du Seigneur Nafaryus.
NAFARYUS
Je vous en prie, ne faites pas attention à moi. Montrez-moi ce pourquoi je suis venu.
ARHYS
En paix, nous nous sommes rassemblés aujourd’hui.
DARYUS
Ne lui faites pas répéter, pliez-vous aux exigences de mon père.

(Gabriel remarque alors Faythe, la sublime fille de Nafaryus)

GABRIEL
Mon frère, ne te fais aucun souci. Aujourd’hui, je vais partager ma musique et ils seront vite partis. Tout ce qu’ils connaissent est le bruit des machines. Je leur apporterai donc une extase sonore.
Jamais je n’aurais pensé mériter de voir un tel spectacle : et sans m’y attendre, j’ai été pris par surprise car un ange vient d’apparaître devant moi.

Scène 8 : Lorsque le Temps est Venu

Extérieur – Jour – Place du Village de Ravenskill
(Gabriel prend sa guitare acoustique et se met à chanter un air plein d’enseignement. On entend la foule applaudir la prestation de Gabriel)

GABRIEL
Lorsque le temps est venu et que vous atteignez le bout du tunnel. Tout ce qui compte au final c’est ce que vous avez laissé derrière vous.
Libérez donc votre cœur et faites que votre esprit brûle ardemment. Posez le fardeau que vous portez et enlevez ce poids de votre esprit.
Lorsque vous vous trouverez à la croisée des chemins, sachez que je serai toujours là à vos côtés. Puisez votre force dans le son de ma voix et vous ferez le bon choix.
Dans cette vie fugace, on peut parfois se perde mais la nuit est toujours plus sombre juste avant l’aube nouvelle.

« Lorsque vous vous trouverez à la croisée des chemins, sachez que je serai toujours là à vos côtés. Puisez votre force dans le son de ma voix et vous ferez le bon choix. »

(Faythe, émerveillée par la musique et par l’esprit de cohésion, ne peut s’empêcher de se sentir bien)

FAYTHE
Cet instant-là devait arriver. Je n’avais jamais remarqué mais à présent je le vois.
Lors dans mes moments les plus durs, je me sentais seule au monde sans personne pour partager le secret que je cachais. Je suis devenu de plus en plus paralysée au point de me sentir sans vie mais à présent j’ai enfin trouvé mon refuge.

Scène 9 : Acte de Foi

Extérieur – Jour – Place du Village de Ravenskill

FAYTHE
Je ne savais pas qu’ils vivaient vêtus de haillons alors que je vivais une vie qu’ils n’auront jamais. Et pourtant au fond de leurs yeux, l’espoir vit toujours et ils n’ont pas l’air de trouver que ce monde est si horrible.
Même lorsqu’ils se retrouvent sur la place, ils savent très bien qu’une vie meilleure existe quelque part. Unis et fiers, leur foi reste intacte. Comment pourrais-je penser que cela ne m’atteint pas ?
Je me suis toujours sentie seule, je vivais comme une étrangère en ma propre maison. Il est temps à présent d’accepter les ailes du changement. Se pourrait-il que mon destin soit juste devant moi ?

(Faythe se rappelle alors lorsqu’elle a découvert un objet secret. On entend son rire de petite fille)

Lorsque j’étais petite, derrière les murs du palais, je fouillais souvent les salles secrètes, en espérant trouver un trésor abandonné. C’est alors que j’ai trouvé le plus beau cadeau du monde :
Mon baladeur, mon paradis privé, mon baladeur, un refuge que je devais cacher.
Je m’étais perdue pour toujours, j’étais à la dérive, loin sur l’océan. Mais finalement, pour la première fois, je sais que j’ai retrouvé mon chemin.

Scène 10 : Trois Jours

Extérieur – Jour – Place du Village de Ravenskill

NAFARYUS
Ils t’admirent, t’applaudissent et t’acclament. Je suis impressionné, tu nous as tous fait pleurer.
Tu penses que je n’ai pas vu la façon dont tu la regardais ? Descends de suite de ton trône et laisse-moi te faire descendre de ton nuage.
Dois-je vous rappeler que je suis le souverain de ces lieux ? Ne sous-estimez pas cela !
Prêter allégeance à quelqu’un d’autre que moi ? Non je ne peux l’accepter.

(Arhys, de peur que le Seigneur ne s’en prenne à son frère, cache Gabriel derrière la foule)

Cachez-le, protégez-le, faites-le partir loin…jamais je ne jouerai à votre jeu.
Dressez-vous aux côtés de votre sauveur, de toutes façons, je le trouverai quand même.
LES GARDES IMPÉRIAUX
Préparez-vous, prosternez-vous devant Nafaryus.
Demandez de l’aide, agenouillez-vous devant Nafaryus
NAFARYUS
Il se rendra de lui-même. Et sinon, vous aurez de très gros problèmes. Je détruirai cette ville pierre par pierre. Vous n’avez que trois jours.

(Nafaryus se met à pousser un rire sardonique)

Renvoyez vos rebelles chez eux, ne combattez pas, je vous l’ordonne.
Si jamais vous me désobéissez, vous pouvez avoir peur, Ravenskill brûlera.
LES GARDES IMPÉRIAUX
Préparez-vous, prosternez-vous devant Nafaryus
Demandez de l’aide, agenouillez-vous devant Nafaryus
NARRATEUR
C’est sur ce terrifiant décret que Nafaryus s’en va. Il laisse les habitants stupéfaits par la gravité de ses propos menaçants.
Le jour du jugement va arriver dans seulement trois jours. Est-ce que Gabriel sortira de tout cela vivant ? La question reste posée.

Scène 11 : La Visite en Vol Stationnaire

Instrumental

NOMACs

Scène 12 : Mon Frère, M’Entends-Tu ?

Extérieur – Jour – Base de Commandement Rebelle de Ravenskill

ARHYS
Mon frère, m’entends-tu ? Je tiens ta vie dans mes mains. Je ne me rendrai pas et je ne me plierai pas à ses exigences. Si nous marchons ensemble, jamais nous n’échouerons. Mon frère nous sommes la réponse à ton appel.
Mon frère, m’entends-tu ? Ne sois pas effrayé. Je marcherai à tes côtés. N’aie pas peur, sois fort, sois courageux.
ARHYS ET LA MILICE REBELLE
Nous entonnons le chant de la liberté. Nos voix résonneront. Frère, nous ne te laisserons jamais tomber
GABRIEL
Sur le chemin de la révolution, nous ferons forcément des erreurs. C’est le prix que nous devons payer pour chaque choix que nous faisons.
La liberté est une raison de se battre ou d’abandonner. Mais il y a toujours un perdant et toujours un vainqueur.
Mon frère, m’entends-tu ? Je n’ai pas peur, je ne t’abandonnerai pas, je serai fort et je serai courageux. J’entonnerai le chant de la liberté. Mon courage ne connaîtra aucune limite. Mon frère, maintenant je me tiens d’aplomb, mon frère je ne te laisserai jamais tomber… Jamais tomber.

Scène 13 : Une Vie Laissée Derrière

Intérieur – Nuit – Palais Impérial

FAYTHE
Je n’avais jamais appris qu’il existerait quelque part, bien loin d’ici, quelqu’un qui pourrait m’ouvrir les yeux.
Pendant tout ce temps, alors que j’étais endormie, le monde a changé autour de moi et à présent je ne me suis jamais sentie aussi seule.
Je me réveille, d’une vie laissée derrière pour enfin voir ce qui m’attend. Je me réveille.
ARABELLE
Le destin a trouvé un moyen de les réunir une fois pour toutes et il ne les abandonnera pas.
Je ne pourrai rien dire qui puisse la forcer à rester. Sa vie prend un tout nouveau sens. Je l’ai perdue il y a fort longtemps.

(Faythe se met en tête de retrouver Gabriel)

FAYTHE
Je me réveille, d’une vie laissée derrière pour enfin voir ce qui m’attend. Je me réveille
Je me réveille. Les jours passés sont révolus, je ne fermerai pas les yeux. Je me réveille
Je vais y retourner bien cachée sous mon déguisement. Je vais m’assurer qu’on ne me reconnaisse pas. Demain, une aube nouvelle sera là et je te trouverai peu importe comment.
Personne ne pourra m’en empêcher et bientôt je te reverrai.
Je me réveille, d’une vie laissée derrière pour enfin voir ce qui m’attend. Je me réveille
Je me réveille. Les jours passés sont révolus, je ne fermerai pas les yeux. Je ne me retournerai pas. Je me réveille
ARABELLE
Tu la suivras comme son ombre dans tous ses déplacements. Mais elle ne doit pas savoir que tu es là. Elle va être si seule et pourtant les gardes rebelles seront partout.
DARYUS
Je la protègerai du danger et je ne la quitterai pas des yeux.
Ai-je omis de lui parler de mes réelles intentions ? C’est une chance que l’on m’accorde. Écoutez-moi bien, justice sera faite.

Scène 14 : Ravenskill

Extérieur – Jour – Ravenskill

NARRATEUR
Le matin se libère de la nuit. Elle est à des lieux du palais. Et à travers les rues bondées, l’étranger calme encapuchonné se fraye un chemin.
FAYTHE
S’il vous plait, excusez-moi, pouvez-vous m’aider Monsieur ? Où puis-je trouver cet homme ?
HABITANT DU VILLAGE
Désolé, je n’ai pas le temps de vous parler, quelqu’un m’attend.
FAYTHE
Bien sûr, je comprends tout à fait.
NARRATEUR
Alors qu’elle commence à ne plus y croire et que plus personne ne vient…

(Entrée de Xander)

Tel un fantôme, un garçon apparaît soudainement et tout devient évident.

(Faythe s’adresse à Xander d’un regard doux et séduisant)

FAYTHE
Je suis ton ami, fais-moi confiance. Je cherche ton père et je te promets que je peux vous aider. Prends ma main à présent. Nous n’avons plus de temps à perdre.
NARRATEUR
Rempli d’espoir et innocemment, ne sentant aucun danger, il perçoit l’humanité qui émane des yeux de l’étranger.
Elle révèle sa véritable identité en se débarrassant de son déguisement

(Xander mène Faythe auprès d’Arhys)

FAYTHE
Mes intentions sont nobles. Nous avons la possibilité de mettre un terme à cet enfantillage. Je te serais très reconnaissante si je pouvais le revoir rien qu’une fois.
ARHYS
Comment oses-tu te tenir devant moi ? Tu fais partie de leur monde. Pourquoi devrais-je te faire confiance ?
FAYTHE
Ce n’est pas ce que tu crois. Je ne peux pas repartir. Notre espoir s’amenuise à chaque seconde qui passe.
Pris dans ce moment, c’est ici que je veux rester. Tout cela ne peut pas être détruit, il faut trouver une solution avec Gabriel.

(Arhys accepte de mener Faythe auprès de Gabriel)

J’aurai attendu une vie entière juste pour revoir ton visage mais nous n’avons qu’un jour.

GABRIEL
Je me souviens de l’émotion de ton père provoquée par ma chanson. Je suis sûr que s’il nous voit ensemble, il comprendra. Nous ferons le chemin ensemble. Nous affronterons cela main dans la main.
Avec la musique et l’amour à nos côtés, nous ne pouvons pas perdre cette bataille. Demain, nos rêves prendront vie.

Scène 15 : Élu

Intérieur – Nuit – Cachette de Gabriel

GABRIEL
Ses mots sonnent juste. Son message est limpide. Comment peut-il entendre quelque chose dans tout ce bruit et cette dissonance.
J’ai vu un signe qu’il peut changer si on lui en donne la chance.
Contre toute attente, nous avons trouvé une solution et cela grâce à sa confiance en moi.
Pourquoi posséder un don si on ne l’accepte pas alors que tout ce dont on a besoin est un peu d’espoir.
Maintenant je vois pourquoi j’ai été élu. Elle perçoit la lumière en moi, elle y voit une raison de croire.
Je ne peux pas gravir cette montagne sans toi. Non, je ne peux le faire tout seul. Mais avec toi à mes côtés, nous lui ouvrirons les yeux et la vérité nous mènera à notre maison.
Maintenant je vois pourquoi il a choisi cette voie. La lumière en moi l’effraye.
Sans la musique, il a oublié comment discerner le bien du mal. Nos voix le délivreront. Il a refusé d’écouter depuis trop longtemps.
Je suis convaincu, il ne fait aucun doute que c’est la seule solution. Il suffit qu’il m’écoute chanter. Je n’ai pas besoin d’en dire plus.
Je ne peux pas gravir cette montagne sans toi. Non, je ne peux le faire tout seul. Mais avec toi à mes côtés, nous lui ouvrirons les yeux et la vérité nous mènera à notre maison.

Scène 16 : Une Offre Alléchante

Extérieur – Nuit – Ravenskill
(Daryus a suivi furtivement Faythe et s’est introduit dans la maison d’Arhys. Il attend Xander)

DARYUS
Toi le garçon qui lui fait confiance, toi qui ne sait pas qui t’observait, ouvre la porte, je suis juste derrière toi.

Intérieur – Nuit – Maison d’Arhys et de Xander
(Daryus se saisit de X et le prend en otage)

Ne me résiste pas mon enfant, cela ne sert à rien de te battre. Nous allons passer un certain moment ici. Ne me reconnais-tu pas ?
Regarde-moi bien dans les yeux. Je suis le visage de la liberté. Lorsque papa va arriver, on lui fera une petite surprise.

(Arhys arrive finalement à la maison)

ARHYS
Comment oses-tu mettre un pied chez moi !
DARYUS
Je tiens sa vie entre mes mains.
ARHYS
Sale monstre, laisse mon fils en dehors de tout ça !
DARYUS
Tu ne sais pas qui je suis. Ton amour pour lui est immense.
ARHYS
C’est juste un enfant. Il n’a rien fait. Ce n’est pas à lui de perdre ce combat. Je peux te donner tout ce que tu désires.
DARYUS
Ta prochaine décision scellera son destin. Je te conseille de bien écouter ce que j’ai à te dire. Donne-moi l’Élu et je te garantis que ton fils vivra la vie que tu n’as jamais eue.
Richesse et prospérité, au-delà de ce que tu peux imaginer et le meilleur dans tout cela : Xander sera libre.
Il ne sera plus jamais dans le besoin. Le choix est tellement simple à prendre. Pense simplement à ton fils.

(Daryus s’exprime en aparté)

Et pour ma part, je n’aurai plus à vivre dans l’ombre de Faythe. J’en ai assez d’être mis de côté, je suis fatigué de me battre pour que mon père soit fier.

(Daryus s’adresse de nouveau à Arhys)

Tu as la nuit pour te décider !

Scène 17 : DésAccord Digital

Instrumental
Extérieur – Nuit – New Mainland (au-dessus du palais Impérial)

NOMACS

Scène 18 : Le Facteur X

Intérieur – Nuit – Maison d’Arhys et de Xander

ARHYS
Trahir mon propre sang pour sauver mon fils, un choix impossible à faire.
Mais qui suis-je si ce n’est le seul qui doit le protéger.
Est-il possible d’être juste et loyal si je refuse de lui apporter une vie meilleure ?
Gabriel a toujours été la force dont je me servais.
Mais rien ne peut ébranler la volonté d’un père lorsqu’il faut faire ce qui doit être fait.
Dois-je lui tourner le dos ? Abandonner tous nos projets de révolution ? Est-ce que notre espoir et notre liberté prendront fin à la lueur du jour ?
Evangeline, je t’ai juré d’aimer et de guider notre fils.
Le destin s’est révélé et le temps est venu à présent.
Le désespoir m’aveugle et c’est à travers mes yeux emplis de sang que je vois la lumière : une vie meilleure justifie ce sacrifice.

Scène 19 : Un Nouveau Départ

Intérieur – Jour – Palais Impérial

FAYTHE
Père, je vous en supplie, ne croyez ce qu’on raconte. Il n’est pas notre ennemi. C’est tout simplement absurde.
Vous avez peut-être vu son talent comme une sorte de menace mais je sais à présent que nous étions fait l’un pour l’autre, dès le moment où nous nous sommes rencontrés.
Donnez-nous une chance de prendre un nouveau départ. Rien ne pourrait plus me faire plaisir.
C’est juste un homme. Ne pouvez-vous pas faire preuve de clémence ? On peut faire preuve de pitié et de force à la fois.
NAFARYUS
Cet homme est une arnaque et une farce. Il ne fera que détruire les espérances que tu places en lui. Le plus triste est de voir à quel point tu es tombée amoureuse d’une personne que tu connais à peine.
FAYTHE
Vous êtes ignorant et buté, vous n’avez aucun respect, ni pour la chair de votre chair ni pour ceux que vous devez protéger.
Écoutez sans aucun préjugé, restez l’esprit ouvert. Si vous ne pouvez voir la vérité, alors c’est nous qui sommes aveugles.
Nous n’avons aucune chance, il a sa propre opinion. Mère pouvez-vous lui parler ?
ARABELLE
Essaye de comprendre ce qu’ils ressentent. Le plus triste est de savoir qu’il aurait pu en être autrement.
NAFARYUS
Comment pourrais-je concéder à écouter ce fou ? Comment peux-tu être si naïve ? Tu dois vivre dans un monde de faux semblants. Penses-tu réellement que ce charlatan est celui qu’il prétend être ?
ARABELLE
Il n’y a pas si longtemps, il était une époque où tu possédais les mêmes envies que Faythe.
Tu savais ce que cela faisait de se sentir invisible. La musique apaisait ton âme comme une drogue. Te rappelles-tu Bug ?
FAYTHE
Père, est-ce vrai ? Depuis tout ce temps, c’est vous Bug ? Je peux maintenant vous révéler ce que la musique me fait ressentir.
Vous comprenez à présent pourquoi je me cachais. Cela change tout.
NAFARYUS
Je lui accorde la chance de prendre un nouveau départ. Au final j’aurai le dernier mot.

Scène 20 : Le Chemin Vers la Révolution

Intérieur – Jour – Cachette de Gabriel
(Faythe retourne dans la cachette de Gabriel pour lui annoncer la bonne nouvelle)

FAYTHE
Il ne voit que ce qu’il ne veut voir. Il a mis du temps mais il a accepté au final. Bien que cela pourrait tourner en notre défaveur. Si l’amour est un risque, il vaut le coup d’être pris.
GABRIEL
Je sais que lorsque l’on croit, l’espoir est toujours là. Nous nous retrouverons sous les étoiles, à la Crique du Paradis où les fantômes des jours passés évoluaient jadis sur la scène éclairée. Nous faisons le premier pas sur cette nouvelle route.

Extérieur – Jour – Ravenskill

DARYUS
Le temps est compté, Arhys. Quelle sera ta décision ? Si jamais tu doutes, pense à Evangeline.

Intérieur – Jour – Maison d’Arhys et de Xander

ARHYS
Sur le chemin de la révolution, notre salut n’aura pas lieu. Il y a un prix à payer pour être libre lorsque l’on campe sur ses positions.
Lorsque le reflet du miroir me regarde fixement, est-ce que je vois en lui l’homme que j’ai toujours voulu être ?

Intérieur – Jour – Palais Impérial

NAFARYUS
Changer d’avis ? Une perte de temps car bientôt il sera à moi.
ENSEMBLE
Nos yeux sont ouverts, aidez-nous à prendre la bonne décision

 

Acte II

Scène 1 : Entracte 2285

Instrumental

Scène 2 : Le Moment de Trahir

Intérieur – Jour – Maison d’Arhys et de Xander

GABRIEL
Mon frère, prépare-toi, j’ai des nouvelles fraiches : les machines à bruit ne fonctionnent pas cette nuit, il n’y a pas de temps à perdre.
Plus de menace de bain de sang, plus de douleur et de peur, Ravenskill va braver la tempête car notre victoire est proche.
Tu te comportes de façon bizarre, tu es nerveux et sur la défensive. Je serai la voix du changement. Mon frère, donne-moi la force.
ARHYS
Le feu brûle, les secrets ont été vendus, c’est un instant de trahison. Baiser mortel, vengeance de sang, c’est le moment de trahir.
J’ai juré de vivre et de périr selon le code martial, en ne laissant aucun homme derrière moi. Puisse Dieu avoir pitié de mon âme.
Je te donnerai tout ce dont tu as besoin : mon frère pour mon fils. La culpabilité et la honte seront mon fardeau jusqu’à la fin de mes jours.
Rejoins-moi ce soir, là où les étoiles touchent le ciel. Il sera seul et ne pourra pas se cacher.
Le feu brûle, les secrets ont été vendus, c’est un instant de trahison. Baiser mortel, vengeance de sang, c’est un instant de trahison.
Il sera sans défense, je dirai que j’ai voulu me battre et comme il n’y aura aucun témoin, ils diront que je suis un héros.
Le feu brûle, les secrets ont été vendus, c’est un instant de trahison. Baiser mortel, vengeance de sang, c’est un instant de trahison.
Des menaces et des mensonges, on change de camp, c’est le moment de trahir. Tout risquer, le sauveur va chuter, c’est un instant de trahison.

Scène 3 : La Crique du Paradis

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis
(On entend les criquets au loin)

NARRATEUR
Sous la lueur du clair de lune, là où les étoiles touchent le ciel, se dresse les restes oubliés depuis bien longtemps.
La Crique du Paradis était un site merveilleux, jadis un endroit magnifique. Maintenant c’est juste un écrin aussi vide qu’un souvenir effacé par le temps.
Alors que le moment de vérité approche, les ombres et les murmures prennent vie. La musique va renaître de ses cendres tel un phœnix dans la nuit.

Scène 4 : Recommencer

Intérieur – Jour – Palais Impérial

FAYTHE
J’avais abandonné tout espoir, j’étais morte à l’intérieur, je restais perdue dans un monde où j’avais choisi de me cacher. C’est alors que j’ai cru en lui et maintenant je peux recommencer.
Il fut un temps où je pensais que notre destin était scellé. Mais à présent, on m’a révélé la vérité : en un instant, la vie peut changer et de temps en temps recommencer.
Je suis sûre que je vaux plus que cela, cette vie au-delà de ces murs a plus à m’offrir. Lorsque j’ai entendu sa voix, j’ai compris que je ne serai plus jamais la même. J’ai su tout de suite que ma vie avait changé.
Je rêve de paix plus que tout au monde et de cohabiter dans un monde où nous pourrions être nous-même. Nous devons apprendre à nous détacher du passé pour pouvoir enfin recommencer.

Scène 5 : La Croisée des Chemins

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis
(On entend les criquets au loin puis le cri d’un NOMAC perce le silence)

NARRATEUR
Les étoiles du soir brillent de mille feux au-dessus de la crique du paradis. Et pendant que la nuit tombe en silence, la scène tragique commence. Tiraillé par ses hésitations, Arhys entend dans sa tête la voix de son frère
GABRIEL
Lorsque vous vous trouverez à la croisée des chemins, sachez que je serai toujours là à vos côtés.
ARHYS
Je sens mon pouls qui commence à augmenter, des perles de sueur coulent de mon front, j’ai fait une terrible erreur. Qu’ai-je fais ? Mon sang contre mon fils ?
Il n’est pas trop tard, je ne le trahirai pas
DARYUS
Je pensais que lorsque le jour serait venu, tu serais tenté de me livrer l’Elu, tu ferais tout pour ton fils. C’est ta dernière erreur. Mais maintenant tu ne me sers plus à rien.
ARHYS
Je n’avais pas le choix et je ne pouvais pas me défendre. Je ne croyais pas ce que mon frère disait et il se servait à rien de se battre. Mais à présent, je peux voir la vérité, j’ai repris mes esprits et je n’aurais jamais dû te faire confiance.
NARRATEUR
Arhys n’a jamais remarqué que son fils l’avait suivi en ces lieux. Troublé et profondément effrayé, X regardait son héros faire preuve de courage.
ARHYS
A la croisée des chemins, tu étais là à mes côtés, je ne te trahirai pas ce soir.
J’ai puisé mon courage et ma force dans les mots que tu chantais jadis. J’ai séparé la vérité des mensonges à la croisée des chemins.

(Un combat terrible s’ensuit, on entend des épées qui s’entrechoquent et des cris de douleur)

DARYUS
Tu oses défier ton prince ? Soit, tu viens de condamner ta vie et les rêves de Xander. Tu as choisi de trahir la mauvaise personne.
NARRATEUR
Les deux guerriers déterminés, s’affrontent dans les ombres de la nuit. Mais chaque bataille a un prix et le combat d’Arhys pour l’espoir lui coûte sa propre vie.

Scène 6 : Le Jacassement des Machines

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis
Instrumental
(Le son des NOMACs devient plus cohérent et plus rythmique)

NOMACs

Scène 7 : L’Ombre Qui Se Déplace

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis

XANDER
Qu’avez-vous fait ? Espèce d’assassin ! Mon père est mort, ton heure viendra.
DARYUS
Ne retiens pas ton souffle, la nuit est encore jeune, fais face à ta mort, tel père, tel fils
Qui donc aperçois-je ? Qui s’approche de moi ? Est-ce bien l’Élu ?
NARRATEUR
Petit à petit, alors qu’elle se rapproche, l’ombre qui se déplace cache son visage. Elle ne se doute pas de l’attaque imminente, comme si elle se dirigeait tout droit vers un piège.
Alors que l’arme atteint sa cible, Daryus, mortifié et choqué, comprend que l’ombre n’était autre que Faythe.

Scène 8 : Mon Dernier Adieu

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis

GABRIEL
Vous les anges dans les cieux, ne m’avez-vous pas abusé ? Reste tranquille mon amour, je resterai à tes côtés.
Durant toute ma vie, j’ai toujours marché seul. Et alors qu’à présent, j’ai trouvé en toi mon refuge, mais il est trop tard.
Me serais-je perdu dans le cauchemar de quelqu’un ? Personne ne peut supporter un tel spectacle.
Tu as pris la vie de mon frère. Combien faudra-t-il encore de morts avant que tu ne comprennes ?
Ne me quitte pas, respire encore un peu. Sois forte car de toutes façons, cela ne peut pas se terminer ainsi.
Durant toute ta vie, tu as marché seule. Mais à présent, je suis ton refuge alors prend ma main et n’abandonne pas.
La douleur m’écrase et la peine me paralyse. Je n’ai jamais ressenti quelque chose d’aussi fort. Dieu du ciel et âmes de l’enfer, entendez mon dernier adieu

(Gabriel libère un cri qui déchire le ciel et rend Daryus sourd)

Scène 9 : Perdre Faythe

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis
(Nafaryus et Arabelle pleurent, alors que les criquets chantent au loin)

NAFARYUS
A cause de ma fierté stupide et mon cœur égoïste, je me suis perdu, aveuglé par mon arrogance.
Je t’en supplie, respire encore. Je suis le seul responsable.
Je comprends à présent la raison pour laquelle tu as choisi de retrouver cette lumière que j’avais en moi.
ARABELLE
Je suis là, n’aie pas peur, je ne te laisserai pas nous quitter.
Regarde-moi, tu dois être forte. Puise la force de vivre un jour de plus.
Je ne perdrai pas Faythe. Je prierai pour son salut et j’ai bon espoir que l’on trouvera un moyen.
NARRATEUR
Telle la flamme de la bougie qui vacille, ses yeux semblent leur pardonner mais elle se met à s’évanouir.
NAFARYUS
Gabriel, mon enfant, je sens que le vent tourne. Serait-il possible que l’Élu entretienne sa flamme ?
J’échangerai ma vie pour vivre un dernier instant avec elle.
Sers-toi de ton don, je t’en supplie. Il faut que sa vie recommence.

Scène 10 : Murmures Dans le Vent

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis

GABRIEL
S’il me restait encore quelques forces, je me servirais surement de mon don pour lui accorder un dernier souffle et pour la voir sourire à nouveau. Et pourtant mon don s’en est allé, emportant avec lui les rêves de Faythe. Il est parti dans un cri. Ma voix fragile a disparu et il ne me reste plus rien à vous donner. Les paroles que j’aurais pu prononcer ne sont que des murmures dans le vent. Et tout espoir est perdu à présent.

Scène 11 : L’Hymne de Mille Voix

Extérieur – Nuit – Amphithéâtre de la Crique du Paradis

NARRATEUR
Sortant de l’ombre, un par un ils vinrent pour apporter leur lumière dans ce moment de doute et de douleur.
Mille voix résonnèrent à travers la nuit. Une symphonie pleine de compassion pour leur sauveur trop éreinté pour se battre.
Et alors que le chœur grandissait, un millier de cœurs battait à l’unisson et tel une lueur d’espoir dans la pénombre, l’espoir brillait de mille feux.
De façon étonnante, le sauveur retrouva sa voix et tous le rejoignirent.
GABRIEL ET LES HABITANTS DES ALENTOURS
Musique glorieuse, guide-la ce soir, sors-la des ténèbres pour l’amener vers la lumière.
Chant miséricordieux, libère son âme, délivre-la des chaînes d’un sommeil infini.
Chœur joyeux, accorde-lui une nouvelle vie. Fais de moi un messager de TA grâce immense. La musique lui a montré le chemin, elle est vivante à présent !

Scène 12 : Notre Nouveau Monde

Extérieur – Jour – Ravenskill
(Gabriel et Faythe s’adressent à Xander, orphelin)

GABRIEL
Ton père a dit un jour que la vie ne t’apporte pas tout sur un plateau. Il faut que ce soit toi qui décides du chemin que tu veux emprunter.
Ensemble nous bâtirons un monde meilleur. Nous bâtirons un monde nouveau, notre nouveau monde.
FAYTHE
Je sais que tu as peur et tu te sens seul mais nous ferons face ensemble. A travers l’innocence de ton regard, ils seront toujours là.
En leur mémoire nous bâtirons un monde meilleur. Nous bâtirons un monde nouveau, notre nouveau monde.
GABRIEL FAYTHE ET XANDER
Nous bâtirons un monde nouveau, un monde meilleur. Nous bâtirons un monde nouveau, notre nouveau monde.
Ensemble nous bâtirons un monde nouveau, un monde merveilleux. Nous bâtirons un monde nouveau, un monde plein d’audace.

Scène 13 : L’Extinction

Extérieur – Jour – Ravenskill
Instrumental
(Le son des NOMACs devient presque mélodieux avant de s’éteindre)

NOMACs

Scène 14 : Prodigieux

Extérieur – Jour – Ravenskill

L’ESPRIT DE ARHYS
Mon frère, m’entends-tu, je mets sa vie entre tes mains. Ce n’est qu’un enfant encore trop jeune pour comprendre. Montre-lui ce qu’est l’amour et le courage et que la liberté ne connaît pas de frontière et dis-lui que jamais il ne me décevra.
XANDER
Mon père, je te rendrai toujours fier de moi. Repose en paix
GABRIEL
J’ai toujours eu la réponse en moi, depuis tout ce temps je détenais la clé et à présent je vois une raison de croire que je peux être l’homme que je suis supposé être.
FAYTHE
Grâce à toi, je vis de nouveau. Et je peux être une voix qui prône le changement et qui peut aider à bâtir un monde juste et vrai. Ils peuvent vivre à présent la vie qu’ils n’ont jamais connue.
NAFARYUS
Sur le chemin de la révolution, des leçons peuvent être tirées : tout ce qui t’est cher peut être perdu en un instant.
Lorsque l’envie de vivre s’échappait de mes mains. Je me suis débarrassé de ma fierté et de mon ignorance pour faire place à l’humilité.
ARABELLE
Mon prince, mon fils, tu t’étais perdu en chemin mais vu le nouveau fardeau que tu dois porter, nous te pardonnons aujourd’hui.
ENSEMBLE
Peuple, nous entends-tu ? La paix a été restaurée. Le silence s’est brisé et la musique règne pour toujours. Nous chantons le chant de la liberté. Et ensemble nous sommes unis. Peuple, nous ne te contrôlerons plus jamais. Nous bâtirons avec toi notre nouveau monde. Et nous vivrons une fois de plus, pour l’éternité, en harmonie. Nos vies seront à nouveau prodigieuses.

Fondu de Fermeture

Fin

Traduction : « TheKeyboardWizard »
Rédaction et mise en page : Julien « Lutinmyung » Estève

Vous pouvez télécharger la traduction au format pdf ici.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Linou Moug dit :

    MERCI!!!!! Super boulot les gars! A bientôt, au Palais des Congrès!!!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s